Meilleurs Ouvriers de France : ambassadeurs du savoir-faire

Publié le : 02/11/2017 14:23:23
Catégories : Les grands noms de la cuisine française

Le prestigieux concours des Meilleurs Ouvriers de France

Du chocolatier au menuisier en passant par le fleuriste ou encore le chaudronnier, les Meilleurs Ouvriers de France font rêver. Ainsi, ils représentent ce que la France fait de plus beau et permettent de conserver son patrimoine, son savoir-faire et son prestige.

On doit ce concours au critique d’art et journaliste Lucien Klotz qui voulait depuis 1913 redorer l’apprentissage. Mais ce n’est qu’après la guerre, en 1922, que le ministre du commerce de l’époque, Lucien Dior, donne son accord et le tout premier concours des Meilleurs Ouvriers de France voit le jour en 1924.

Avec le temps, le concours a pris de l’ampleur et est depuis 2001 un diplôme d’Etat de niveau 3 (équivalent niveau bac+2). 

Le lancement de la 26ème édition du concours

Cette année encore, Le COET-MOF (Comité d’Organisation des Expositions du Travail et du concours « un des Meilleurs Ouvriers de France »), en lien avec le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, renouvelle le concours pour continuer à valoriser l’expérience professionnelle « Made in France ». La 26ème édition de ce concours connaîtra en 2018 les nouveaux Meilleurs Ouvriers de France. Encore un peu de patience !

On compte aujourd’hui plus de 9 006 Meilleurs Ouvriers de France depuis la création du concours en 1924, qui sont représentés au sein de 17 secteurs professionnels, soit plus de 230 métiers. Parmi lesquels, on en trouve 14 répartis dans les deux secteurs de bouche du concours, qui sont la restauration et l’alimentation :

  • Cuisine, gastronomie
  • Maître d’hôtel et art de la table
  • Sommellerie
  • Barman
  • Pâtisserie, confiserie
  • Boucherie étal
  • Charcuterie, traiteur
  • Boulangerie
  • Glaces, sorbets
  • Chocolaterie, confiserie
  • Fromager
  • Poissonnier, écailler
  • Primeur
  • Torréfacteur

Depuis 1924, la famille des Meilleurs Ouvriers de France ne cesse de s’agrandir au nom de la tradition française. Et comme le dit Christian Forestier, président du concours, « vouloir devenir MOF c’est s’engager à mettre l’excellence au cœur de son travail. »

Quelques profils de Meilleurs Ouvriers de France

La liste des Meilleurs Ouvriers de France se rallonge d’années en années et il serait bien trop long de tous les citer. Mais en voici quelques-uns, avec leur palmarès, pour mieux comprendre pourquoi ils représentent le patrimoine culinaire français.

      

Arnaud Larher – Chocolatier, pâtissier

Artisan passionné, Arnaud Larher déborde de créativité pour sauvegarder le patrimoine de la pâtisserie française.
A 25 ans à peine, après plusieurs années d’apprentissage au service des hauts noms de la pâtisserie, comme Pierre Hermé, il décide donc d’ouvrir sa première boutique à Montmartre. Cette boutique a eu tellement de succès que deux autres voient le jour en 2007 et 2012. Dès lors, il n’a cessé d’accumuler les distinctions.
Mais Arnaud Larher ne s’arrête pas là, il part à la conquête de l’international en exportant ses créations et son savoir-faire au Japon notamment.

Distinctions
2000 : Elu Meilleur Pâtissier de l’année par le Guide Champérard
2007 : Elu Meilleur Ouvrier de France – catégorie pâtissier
2013 : Récompensé par 5 tablettes par le Club des Croqueurs de chocolat, institution d’excellence qui fait référence dans le paysage du chocolat français et international.
2015 : Intègre le prestigieux dictionnaire biographique Who’s Who in France
2016 : Elu par le Club des Croqueurs de chocolat parmi les 14 Meilleurs Chocolatiers de France
2017 : Elevé au rang de Chevalier de l’Ordre National du Mérite

Maison Lenôtre – Pâtissier, traiteur

La maison Lenôtre, dont la réputation n’est plus à faire, est l’antre des Meilleurs Ouvriers de France.

En effet, entre les boutiques Lenôtre et l’école du même nom qui forme les meilleurs apprentis, cette prestigieuse maison œuvre pour le respect de la tradition et de l’excellence française.

C'est pourquoi, elle ne travaille qu’avec des chefs réputés, comme Guy Krenzer (MOF charcutier-traiteur et cuisine) à la création, Michel Roth (Bocuse d'or, MOF) à la direction des écoles, ou encore Fabrice Brunet (MOF cuisine).

Guy Krenzer

1988 : Élu Meilleur Ouvrier de France - catégorie charcutier-traiteur
1996 : Élu Meilleur Ouvrier de France - catégorie cuisine

Michel Roth

1991 : Élu Bocuse d'Or et Meilleur Ouvrier de France
1986 : Prix Pierre Taittinger
1985 : Trophée International Escoffier

Fabrice Brunet

1998 : 1er prix au concours culinaire d'Arpajon
2011 : Élu Meilleur Ouvrier de France - catégorie cuisine

Jonathan Buirette – poissonnier, écailler

Le concours des Meilleurs Ouvriers de France ne récompense pas seulement ceux qui inventent des recettes, mais aussi ceux qui valorisent les produits naturels français. C’est le cas de Jonathan Buirette,  jeune poissonnier qui prône la pêche côtière artisanale française et responsable.Dans sa boutique du 17ème arrondissement de Paris, il présente à ses clients les poissons et crustacés issus de la pêche de ligne de petits bateaux des ports bretons et de l’Atlantique. En effet, ses produits arrivent au gré de la marée pour toujours plus de qualité.

Distinction
2015 : Elu Meilleur Ouvrier de France – catégorie poissonnier écailler



Pour en découvrir davantage sur les Meilleurs Ouvriers de France et déguster leurs créations, rendez-vous sur www.laroutedesgourmets.fr et réservez votre balade guidée gourmande des boutiques des grands chefs et des Meilleurs Ouvriers de France.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

PayPal